noel 2009

Publié le par La Vie Nature

 

   feliz-natal.jpg

            noel3.gif

 

 

 

 

Noel est presque là… pour les Chrétiens , une évidence chaque année renouvelée. L’envie insatiable pour LVN  de découvrir et de s’ouvrir à l’inconnu nous a poussées à en savoir plus sur d’autres significations de  cette fête pas seulement religieuse.

 

On commence par la fin ? offrir n’est pas obligatoirement synonyme d’acheter !!!!!!!

« on ne sait pas quoi leur offrir, ils ont déjà tout » : vous avez certainement déjà entendu cette incroyable phrase. C’est pas mal de faire preuve d’imagination  et d’invention... il y a tant de manières d’offrir  et pas forcément des objets !

 

Noël écolo: pas de recette miracle mais du bon sens :

 Envie de passer un Noël écologiquement responsable? Les spécialistes de l'environnement n'ont pas de recette miracle à livrer mais des conseils de bon sens et de retenue pour éviter gaspillage et gâchis.

 

D'abord, pas la peine de jouer aux intégristes verts. Les fêtes de fin d'année doivent rester un "moment de plaisir" et de convivialité.

 

Chacun à sa façon peut faire "une série de petits pas" pour limiter l'impact de ces fêtes sur l'environnement. Pas juste un petit geste -se contenter d'acheter du papier cadeau recyclé par exemple- mais un nombre significatif d'actions qui, cumulées, finissent par avoir du sens.

 

Alors quel arbre de Noël? Un sapin de petite taille avec ses racines, suggère Gaëlle Bouttier-Guérive du WWF (Fonds Mondial pour la Nature). Après les fêtes, on le sort sur le balcon ou dans le jardin et on le réutilise l'année suivante.

                                                                       

On peut aussi chercher un sapin issu de forêts gérées de façon écologiquement responsable (label FSC) si on habite certains pays du nord de l'Europe ou en Suisse où ces arbres sont disponibles. A défaut, choisir un sapin provenant d'une forêt locale.finlande4.jpg

 

Noël est la fête de la lumière mais autant éviter d'illuminer son jardin,. Cela consomme beaucoup d'énergie et perturbe insectes et oiseaux.

 

A table, oubliez nappe et vaisselle jetables. Pour le menu, cherchez des produits locaux, de saison et issus de l'agriculture biologique si possible, préconise-t-elle.

 

Si vous avez envie -et les moyens- de vous offrir du caviar, soyez très exigeant sur la provenance (gare aux produits de contrebande) ou optez pour le caviar d'élevage.          

 

Un bon point pour l'huître: elle fonctionne comme un petit puits de carbone, en absorbant du CO2 pour faire sa coquille, explique Jean-Marc Jancovici, expert climatique indépendant. "Pour le climat, mieux vaut donc manger des huîtres qu'un gros morceau de viande rouge", selon lui.

 

Côté poisson, attention aux espèces décimées par la surpêche. Le saumon de l'Atlantique est à éviter de même que l'espadon ou l'empereur, selon le WWF.

 

Choisir des cadeaux avec discernement. Faire fi des gadgets. "Il faut acheter des objets qui vont à la fois faire plaisir, être utilisés et être gardés par la personne.

 

Le produit high tech est le cadeau phare de Noël alors que c'est le contre-exemple du cadeau écolo. Sa fabrication consomme beaucoup d'énergie et il n'est pas aisé à recycler du fait des matériaux et des substances parfois toxiques qui le composent. Le consommateur peut s'aider du guide "pour une high tech responsable" publié par Greenpeace                        .

 

Pour tout produit à pile, penser à offrir en même temps des piles rechargeables                                                                                       .

 

Concernant les jouets ou les objets en bois, rechercher le label international FSC ou européen PESC garantissant qu'ils proviennent de forêts gérées de façon durable.                                                                               

 

Les produits issus du recyclage et du commerce équitable seront généralement plus respectueux de l'environnement.

 

Très en vogue actuellement, les cadeaux "dématérialisés" ont souvent moins d'impact négatif sur l'environnement: places de spectacle, abonnement sportif, soins en institut.

 

"Mais surtout ne pas offrir de voyage lointain", relève M. Jancovici.

 

Et, quand la fête sera finie, n'oubliez pas de trier les   déchets!                           

                                                 volant1.jpg


Envoyez nous vos idées , vos astuces sur le BLOG LVN

 

                         ...................................

 

 

Réflections d’un lama tibétain à propos de Noël

 

 

Je pense que nous avons beaucoup de chance. Nous devrions nous réjouir et être heureux , car nous disposons de ce précieux corps humain qui nous donne la possibilité de découvrir durant cette vie-ci, la Nature Sainte de Jésus, encore appelé Esprit, à l’intérieur de nous-mêmes.

 

D’un point de vue relatif, Jésus était un homme né tel et tel jour, qui ressemblait à ceci et vivait comme cela. Puisqu’il nous a apporté certain enseignement, nous observons la fête de Noël afin de célèbrer sa naissance. D’un point de vue ultime, cependant, la signification de Noël est de pouvoir réaliser ce jour-là, sa Nature Sainte à l’intérieur de  notre psyché, de notre esprit. Nous pouvons développer continuellement et même achever le type de pouvoir que Jésus possédait. Nous pouvons absolument le faire. Ne pensons pas que Jésus et Dieu soient des êtres extérieurs et nous seulement des petites créatures insignifiantes. Il n’y a pas de différence entre la nature ultime du Saint-Esprit de Jésus, la qualité transcendentale de la nature de Dieu, et celle de nos propres esprits.

 . Mais nous devons faire la découverte de cette unification. C’est définitivement possible, et ainsi de réaliser l’union-unité avec Jésus et la nature immaculée de son Esprit Saint.

 

En terme relatif, Jésus était seulement un homme. Mais en terme ultime, il était la nature ultime de l’Esprit Saint. Ceci signifie que chacun, pas seulement chaque être humain, mais chaque être sensible sans exception, peut atteindre ce niveau définitif. Il n’y a pas une seule créature vivante à qui manque cette         potentialité.

                       --toile1.jpg

Question : Avez-vous un message particulier pour les Occidentaux à propos de la période de Noël ?

 

Lama Yeshe : Le but de Noël est pour chacun, d’être en bonne santé et heureux. Nous devons être plus attentifs au flux naturel des choses et ne pas être entravés par de vieilles habitudes. Ce flux est celui de nos pensées et de nos actions physiques. Nous devrions être attentifs à notre corps et à notre esprit et au fait qu’ils doivent  être sains et en bonne santé.

 

Question  : Noël qui est la célébration d’une naissance, est une période de vacances scolaires pour les enfants. Comment ceci renvoie-t-il à sa célébration naturelle ?

 

Lama Yeshe : Jésus a dit qu’à moins de redevenir des petits enfants, nous ne pourrions rentrer dans le Royaume du Ciel. Je pense que cela signifie que notre corps et notre esprit ne sont pas sains parce que nos idées- le sens de la vie, etc...- sont trop concrètes, trop figées. Donc redevenir de petits enfants signifie être plus naturel, redécouvrir la réalité naturelle de ce que nous sommes, de ce que nous faisons, plutôt qu’ être piégés par le monde fantasmagorique de nos idées fixes.
 

                                                 creche1.jpg


 Les enfants par exemple, possèdent un certain sens de l’ouverture que nous avons tous remarqué. Ils ne se bloquent pas intellectuellement. Au lieu de cela, ils laissent leurs sentiments transparaître et couler. Ils montrent leurs mauvais côtés et leurs bons. En d’autres termes, ils s’expriment ouvertement.

 

 Les adultes eux, sont trop contrôlés par leur intellect. Ce type de contrôle rigide met trop de pression sur la partie subconsciente de leur esprit, leur empêchant toute expression propre. 

 

  

Question : Vous avez dit que lorsque la période de Noël approchait, souvent elle amenait plus de tristesse que de joie. Selon vos propres mots, les enfants pouvaient devenir complément dingues sous l’influence de leurs parents. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

Lama Yeshé : Les parents doivent être particulièrement concernés par leurs enfants. Ils doivent comprendre que leur manière de vivre à la maison, a une influence radical sur les enfants. 

 Un exemple, si à l’approche de Noël, tout ce à quoi ils pensent n’est que d’acheter ceci ou de préparer cela, si les enfants les entendent se disputer, se plaindre ou se quereller, quel effet cela va avoir sur eux ?
C’est complétement ridicule, bien sûr, mais c’est souvent ce qui arrive. Donc les parents devraient en être conscients et essayer d’être moins impliqués dans cet aspect matériel de Noël.
A l’inverse, ils devraient être plutôt concernés par l’esprit profond de Noël : l’accomplissement de leurs qualités uniques d’êtres humains et de leur potentiel intérieur. Voilà ce qui devrait être leur objectif et non pas de faire les boutiques et de préparer des arrangements d’ordre mondains.

 Question : Vous avez suggéré que le meilleur moyen de préparer Noël est de méditer, de regarder de très près le genre de vie que nous avons mené toute l’année durant, au lieu de faire la fête de la façon habituelle. Mais en terme d’une célèbration de Noël, n’y-a-t-il une certaine valeur à faire la fête, à avoir du bon temps ?

 

Lama Yeshé : Si, absolument. C’est très important dans une célébration, en particulier à Noël. En ce moment particulier de l’année, nous devrions nous rappeler qu’ayant nos qualités uniques d’humains qui sont les plus hautes, les plus distinguées de la nature humaine, nous avons la possibilité précieuse de renaître spirituellement. C’est cet esprit joyeux, enthousiaste qui doit nous porter à la fête de Noël.


                                               dolto5-copie-2.jpg

 

   LE SYMBOLISME DE NOEL

 

Si pour les chrétiens, Noël commémore la fête religieuse de la naissance de Jésus, c’est aussi le symbole de la première initiation solaire (Noël, Noé : en grec, contraction de néos hêlios=le nouvea soleil), celle de la naissance ou re-naissance de la nature Divine en l'homme. C'est la naissance de l'homme nouveau en même temps que celle du soleil puisqu'au soltice d'hiver dans l'hémisphère boréal, les jours les plus courts de l'année tendent à augmenter. C'était, antérieurement au christianisme, la fête de Mithraet du "Sol invictus" (le soleil invaincu) qui était célébrée le 25 décembre. L'étoile des Rois-Mages est semblable en tout point à celle de Compostelle. C'est pourquoi Noël se trouve traditionnellement placé au coeur de l'hiver si propice au recueillement ou l'être, dépouillé de tout artifice, prend conscience de sa divinité et de la compassion qu'elle se doit d'exercer envers l'humanité.

 

                                  ---------------------------

 

 

SIGNIFICATION COSMIQUE DE NOËL 

 

 

Des interprétations diverses de la date de noel ont été proposées,  la plupart d'entre elles étant basées sur l'astronomie. On a fait remarquer  que, dans la nuit du 24 au 25 décembre, le soleil commence son ascension du sud au nord .

  Nous sommes en effet tous des "Christs en devenir", et  plus tôt nous comprendrons qu'il nous faut cultiver le Christ intérieur  avant  d'être capables de percevoir le Christ extérieur. 

 

D'autre part, au solstice d'hiver , la Terre est au point le plus proche du  Soleil, et les rayons spirituels solaires arrivent à angle droit sur  l'hémisphère nord, où ils favorisent la spiritualité . En même temps, les  activités matérielles sont ralenties par le fait que les rayons physiques du  Soleil nous arrivent obliquement.

                                                  avatar-blog-1004919679-tmpphpZzpyws.gif

                        
                           Au fait, pour vous, c'est quoi noel?

 

 

 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article