NETTOYAGE - CURE

Publié le par La Vie Nature

Spécial après fêtes! Voici quelques “conseils” pour bien s’alimenter en hiver et surtout renouer avec les bonnes vieilles tisanes dépuratives.

 

La cure de nettoyage de l’hiver

 

Les plantes à notre service

 

Les rigueurs de l'hiver

«Les gens ont perdu leur base culturelle de la santé. Pourtant c'est plus facile de prévenir les malaises que de se soigner une fois malade. Auparavant, la purgation était une routine régulière. On prenait, à quelques reprises durant l'année, un mélange de soufre et de mélasse pour purger le corps. Maintenant, le mot purgation est banni de notre langage. Les gens ne se nettoient plus. Mais la désintoxication devrait faire partie de notre vie au quotidien. Il y a plusieurs moyens simples que nous avons oubliés pour garder la santé. Les fines herbes, entre autres, ne servent pas qu'à ajouter du goût aux aliments. Elles sont d'abord et avant tout une médecine. Chaque herbe a sa fonction. Par exemple, le thym et l'ail stimulent le système immunitaire. Ces plantes devraient être nos alliées durant l'hiver.»

 

«En hiver, nous sommes en général plus sédentaires et introspectifs. Nous sommes en vasoconstriction à cause du froid (même si au Portugal nous sommes privilégiés) Notre sang devient plus visqueux et épais. On retient davantage les toxines. Certaines personnes auront besoin de prendre quelques suppléments et oligo-éléments pour éviter les carences. Tout dépend du terrain de chacun. En hiver, un diurétique peut faciliter le travail du rein et de la vessie qui sont les organes cibles pendant cette saison. Un supplément de vitamines et de minéraux, un apport plus important en protéines  ainsi qu’en légumes racines est utile.

 

 Les plantes aident le corps à supporter les changements de saisons, mais l'alimentation reste la chose la plus importante. C'est la première médecine. L'hiver, on peut pallier le manque de variétés de fruits et de légumes disponibles par des germinations. C'est très simple et économique de faire pousser des germinations chez soi : des germes de radis, de tournesol, du blé germé, de la luzerne. Ça nous fait un petit jardin intérieur pendant la saison froide et ça nous procure de la chlorophylle et une foule de vitamines et minéraux facilement assimilables. On peut les incorporer à toutes nos recettes.» 

 

 

Aliments à privilégier durant l'hiver :

Les légumes racines, le riz brun, le millet, le sarrasin, l'ail, le gingembre, l'avocat, le raifort, l'endive, les choux, le fenouil, les courges, les noix, les pois cassés, les haricots rouges et blancs, le soya et les protéines .

 

 

Comment prévenir ou soigner les troubles digestifs avec les tisanes d’herbes ?

 

Les troubles de la digestion peuvent avoir des causes très diverses : acidité stomacale, aérophagie, allergie à la nourriture, atonie, calculs biliaires, colique, congestion du foie, constipation, diarrhée, gastro-entérite.

  

Quelques recettes de tisanes (pour ceux qui aiment!)

* Chaque jour, buvez entre 1 et 3 verres de jus de chou ou encore de jus de chou et de carotte fraîchement extrait. Ces deux plantes sont de véritables bienfaits pour l’intestin.

 

* Le cerfeuil ne sert pas seulement à épicer. Vous pouvez aussi vous en servir comme plante digestive. Il suffit de faire infuser une cuillerée de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante.

 

* L’artichaut est excellent pour votre système digestif. Mangez-en souvent et utilisez l’eau de cuisson dans les potages (à utiliser immédiatement).

 

* L’orge (cevada) facilite la digestion et combat l’entérite, la dysenterie et les diarrhées. Prenez-en sous forme de décoction à raison de 20 grammes d’orge perlé par litre d’eau, ou sous forme de plat de céréales, de soupe ou de bouillie.

 

* La myrtille sera utilisée avec succès pour combattre la putréfaction intestinale, la diarrhée, la constipation et les entérites. Mangez les baies bien mûres, telles quelles ou sous forme de gelée ou de marmelade. Ou encore, préparez une décoction en faisant bouillir 1 cuillère à soupe par tasse d’eau. Prenez entre 2 à 6 tasses par jour.

 

* Faites une cure de pommes de deux jours pour traiter les dysenteries, les dyspepsies et les coliques muqueuses. Vous pourrez également préparer une infusion de pommes : coupez 3 fruits en rondelles, faites bouillir 15 minutes dans un litre d’eau. Buvez à volonté.

 

* Consommez régulièrement des aliments lacto-fermenté comme la choucroute ( On en trouve au Portugal dans certains magasins bio). En plus d’être très facile à digérer et plein de vitamines, ils font un travail merveilleux au niveau de votre flore intestinale.

 

* Il y a certaines plantes médicinale réputées depuis toujours pour prévenir ou soulager tous les types de problèmes digestifs :

- L’angélique soigne les douleurs et les gonflements d’estomac ; C’est une plante à la fois apéritive et digestive. Pour les gonflements d’estomac, prenez-en 3 à 4 infusions par jour.

- L’anis en plus de ses vertus apéritives facilite la digestion et élimine les gaz. Il permet aussi de calmer les coliques, les contractions des organes digestifs. Sans compter qu’il chasse les palpitations, les vertiges et les sensations d’oppression après les repas.

Si vous fréquentez les restaurants indiens, vous avez sûrement déjà essayé ce petit mélange qu’on vous sert à la fin du repas pour mieux digérer. C’est très efficace et l’anis en est un des principaux ingrédients.

- Contre les fermentations intestinales, vous prendrez une infusion de pissenlit (dente do leão) à raison de 50 g de racines et de feuilles par litre d’eau. Prenez 3 tasses par jour avant les repas.

- En plus d’être délicieuse et d’avoir certains effets stimulants l’infusion de thé vert et la menthe poivrée se révélera très efficace pour faciliter la digestion.

 - La camomille est excellente comme plante apéritive, digestive, sédative et tonique. Elle est très recommandée pour soigner les spasmes gastro-intestinaux et les crampes d’estomac. Prenez-en aussi pour chasser les gaz.

- La boldo, en cas de digestion difficile, de repas trop copieux,  d’insuffisance hépatique ou biliaire,stimule la sécrétion de la bile.

- Le Chardon Marie en cas d’insuffisance hépatique et biliaire, permet même une guérison plus rapide des hépatites.

Associé á la Fumeterre, elle est un excellent draineur hépatique.

-  La  fumeterre régule le foie, agit aussi bien sur la formation de la bile que sur son évacuation.Elle est efficace contre les nausées des femmes enceintes sans aucun risqué

- Le Radis noir est un excellent draineur du foie et de la vésicule biliaire. Si vous devez faire un repas copieux et quelques excés, prenez une gélule3f /jour avant les repas. Ça marche trés bien.

- La mélisse (erva cidreira) soigné les troubles digestifs d’origine nerveuse (flatulence, spasms intestinaux et digestifs).

 

Bien sûr il existe dans le commerce d’autres conditionnements de ces plantes (gélules, ampoules etc…)

 

* L’automassage vous permettra aussi de stimuler les organes impliqués dans la digestion. De lentes et profondes pressions au niveau du ventre ou du bas-ventre, selon le cas, procure un soulagement rapide. Dès que vous entendez quelques gargouillis, la partie est gagnée.

 

Pour une tisane réussie, comment procéder ?

*Utilisez la même tisane en cure d'un mois (3 à 4 tasses par jour) si vous voulez faire une cure de nettoyage.

*Privilégiez les plantes achetées en herboristorie, pharmacie, magasin biologique ou rayon diététique/biologique des grandes surfaces.

*Gardez les plantes à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité dans des boites opaques et fermées.

*Respectez les quantités pour les mélanges sous peine d'atténuer ou de pervertir les effets des plantes.

*Utilisez de préférence de l'eau de source ou de l'eau filtrée.

*Couvrez la tisane pour que les principes actifs ne s'évaporent pas.

*Laissez-la reposer au moins 5 minutes avant de la boire, pour laisser le temps aux principes actifs de se dissoudre dans l'eau.

*Buvez-la le plus tôt possible : plus elle est " fraîche ", meilleure elle est. Au dela de 24 heures, elle risque de perdre ses vertus.

 

Comment bien faire ses décoctions ?

La décoction concerne plutot les parties dures des plantes : racines, tiges, écorces, graines. Mettez les plantes dans l'eau froide, faites bouillir, maintenez l'ébullition 2 à 3 minutes. Laissez-les infuser avant de filtrer.

 

La tisane pour éliminer les déchets

Pour 1  tasse:

1 cuil. à soupe d'un mélange de :

* fleurs de reine-des-prés

*feuilles de fenouil

* feuilles de bouleau

* feuilles de cassis

(à parts égales)

Faire bouillir 2 minutes et infuser 10 minutes

 

* La reine-des-prés,  riche en acide salicylique, est surtout connue pour avoir  donné naissance à l'aspirine. Ses propriètés anti-inflammatoires  atténuent la cellulite. La composition complexe de ses   fleurs,  lui  confère aussi des vertus dépuratives. Elle favorise l'élimination  de l'eau retenue dans les tissus.

* Les feuilles de bouleau (betula) renferment une substance diurétique et dépurative, l'hypéroside, qui augmente le volume des urines, aide  l'organisme à éliminer les toxines et les lipides.

*Le cassis, à la saveur agréable, est diurétique : il est réputé actif contre la rétention d'eau, phénomène qui favorise la cellulite. Il est aussi connu pour aider à  éliminer l'acide urique et augmenter la résitance des vaisseaux sanguins.

*Le fenouil a un effet drainant ? Il facilite l'élimination rénale et lutte contre la rétention d'eau. De plus, c'est un antiseptique qui évite aux aliments de fermenter, donc de produire encore plus de toxines. Il stimule aussi la digestion favorisant l'élimination des déchets. Ces bienfaits sont dus à son huile essentielle et à la présence de substances actives, les coumarines.

 

La tisane drainante

 Pour 1 tasse:

1 cuil. à soupe d'un mélange de :

* artichaut

* ortie

(à parts égales)

Faire bouillir 3 minutes et infuser 15 minutes

 

- L’artichaut, utilisé depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales, doit sa réputation à une substance aromatique, la cynarine, principe amer contenu dans ses feuilles. Il stimule à la fois la production de bile et son évacuation, pour faciliter la digestion et l'élimination des toxines. En phytothérapie, il fait partie des meilleurs draineurs hépatiques.

Ces  plantes drainantes aident le corps à mieux fonctionner et favorisent les effets d'un régime alimentaire.

- L’ortie, elle aussi dépurative par excellence, active les sécrétions  digestives - estomac, foie, pancréas, intestins. Elle diminue les acides urique, lactique et autres déchets toxiques pour l'organisme. Du fait de sa teneur élevée en hormones végétales et en vitamines, elle favorise les échanges métaboliques.

 

La tisane digestive

Pour 1 tasse:

1 cuil. à soupe d'un mélange de :

* badiane

* sauge

* verveine officinale

* serpolet

(à parts égales)

Portez à ébullition et laissez  infuser 10 minutes

 

* la badiane, qui est aussi appelée anis étoilé en raison de sa  jolie forme d'étoile, agit sur l'aérophagie, et prévient donc les ballonnements.

* La verveine  officinale est antispasmodique et digestive. Comme le serpolet, qui a en outre une action douce sur le transit.

Attention : ne confondez pas la verveine officinale (verbena officinalis) avec la verveine  odorante ( lippia citridora ) qu'on à l'habitude de boire. Celle-ci a une action digestive plus forte et stimule l'estomac.

* La sauge (salva), plante des digestions difficiles, augmente la sécrétion biliaire et a une action relaxante sur les muscles de l'estomac et des intestins. Son huile essentielle, fortement antiseptique, combat les fermentations intestinales et calme les spasmes gastriques.

 

La tisane du transit

Pour 1 tasse:

* 1 cuil. à café de bourdaine

* 1 cuil. à café d'anis vert

Faire bouillir 3 minutes la bourdaine, retirer du feu, puis ajouter 1 cuil. à café d'anis vert. Laissez infuser 10 minutes

 

* L'écorce de badiane renferme des substances actives, les glucofrangulines,  qui stimulent les mouvements des intestins et confèrent à cette plante un bon effet laxatif sans être agressif. Sa préparation s'effectue en décoction. 

Attention : ne confondez pas l'anis vert (pimpinella anisum ) avec l'anis étoilé, appelé aussi  badiane ( illicium verum ).

- L’anis vert, outre son gout délicieux, stimule les sécrétions digestives et prévient l'aérophagie.

 

Faites cette cure pendant dix jours maximum (une seule tasse par jour, au coucher), puis arrêtez si cela va mieux. Ensuite, si votre intestin joue de nouveau les paresseux, n'hésitez pas à  reprendre de temps à autre une ou deux tasses pour faciliter à nouveau le transit.

 

 

 

Nous vous souhaitons une trés bonne année, dans un corps fraîchement nettoyé, ce qui rejaillira inévitablement sur la bonne santé de votre moral.

 

                                                                               L’équipe LVN

Publié dans Santé naturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


bonne année !



Répondre