alerte dansl'assiette des enfants

Publié le par La Vie Nature

 

 Soyons sérieux,

Combien d'années a t-il fallu pour interdire certains plastiques alimentaires,en particulier ceux entrant dans la fabrication des biberons?

 Des menus équilibrés? certes...LA SANTÉ DE NOS ENFANTS EST  gravement en danger.Alors?

                                                                                                                    G pour LVN

 

Société

Publié le 01/12/2010 à 15:20 - Modifié le 01/12/2010 à 20:49 Le Point.fr 31

Alerte dans l'assiette des enfants

Par Christophe Labbé .Magazine Le Point

 

Effarant : 128 résidus chimiques dans le menu, sur une journée, d'un enfant de dix ans.

 

  C'est ce que révèle, ce mercredi, l'association Générations futures. En partenariat avec le WWF France et le Réseau environnement santé, l'association écologique est allée faire ses courses en grande surface. Dans le panier, de quoi composer trois repas et deux goûters. Les quatre laboratoires indépendants qui ont analysé les produits ont trouvé un incroyable cocktail de polluants chimiques tels que des pesticides, des PCB, des dioxines, des métaux lourds... "Les résultats dépassent malheureusement tout ce que nous pouvions imaginer et plaident pour des actions fortes de prévention environnementale dans le domaine du cancer", souligne François Veillerette, porte-parole de Générations futures. D'autant plus surprenant que la composition des repas suit scrupuleusement les recommandations du programme national "Nutrition santé".

Ainsi le petit-déjeuner, composé de thé au lait, pain de mie, beurre, jus de raisin et confiture, contient pas moins de 24 cancérigènes et 19 perturbateurs endocriniens. Le déjeuner, lui aussi parfaitement équilibré avec salade, tomates, thon, haricots verts, steak haché, raisins, baguette de pain, eau du robinet, aligne 33 cancérigènes ou perturbateurs endocriniens. Au dîner - scarole, saumon, riz basmati, citron, fromage fondu, pêche et pain complet -, 37 cancérigènes ou perturbateurs endocriniens sont au menu. Les goûters ne sont pas épargnés. La pomme brésilienne de dix heures affiche six pesticides, dont un banni en Europe, et le quatre-heures (un smoothie fraise-framboise), cinq fongicides, dont un interdit en France.

Inquiétudes

"Le plus souvent, la limite légale de chacun de ces contaminants n'est pas dépassée, hormis pour quelques produits interdits en France. Les pouvoirs publics peuvent donc rassurer le consommateur en expliquant que la réglementation est respectée. Le problème est que l'on ne prend pas en compte les effets de synergie induits par l'ingestion de tous ces contaminants", prévient François Veillerette. Au nom du principe de précaution, les trois associations demandent donc l'interdiction des pesticides, additifs et plastiques soupçonnés d'être des cancérigènes ou des perturbateurs endocriniens. "Il ne faut pas attendre que des études prouvent de manière irréfutable leur dangerosité."

Selon le dernier sondage réalisé par l'Union européenne, 78 % des Français se disent inquiets des résidus de pesticides présents dans les fruits, les légumes ou les céréales, et des polluants que peuvent contenir le poisson et la viande. 48 % d'entre eux estiment que les autorités publiques de l'Union européenne ne prennent pas assez de mesures pour protéger le consommateur de ces risques.

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


1. je n'en reviens pas qu'une journée équilibrée contienne 2 sources de protéine animale !! 1 est amplement suffisante et même, ça se discute !


2. le pain de mie au petit déjeuner ? tu parles que c'est cancérigène, ça a le goût de plastique ! CE N'EST PAS DU PAIN !!


3. Qui sont encore les fous qui font manger des pommes BRESILIENNES à leurs enfants ? Je les refuse, même pas pour leurs pesticides mais pour la distance parcourue par le fruit. L'Europe est un
gros producteur de pommes...quand il y en a plus chez nous, ON MANGE AUTRE CHOSE !!! Apparement, ce menu de journée équilibrée est en été (il y a une pèche au diner) donc on ne manque pas de
choix !!


4. Fromage fondu ? ne serait ce pas l'autre nom de "la vache qui rigole"??!!vous savez comment il est fait ce "fromage"??


Je suis bien d'accord sur le fait que nos aliments sont "trafiqués" pour une meilleure conservation, meilleur aspect, pour mieux vendre...mais dans nos CHOIX alimentaires, il faut nous
positionner : mangeons bio, local, de saison et réduisons ainsi notre consommation de produits chimiques. C'est possible partout, même au Sénégal où j'habite !!



Répondre